wat phra kaew

Wat Phra Kaew Grand Palais

La visite qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte est bien celle de l’ensemble historique Grand Palais – Wat Phra Kaew.

L’effervescence autour de la solide muraille (2 km) du Grand Palais, construit en 1783, donne le ton quant à l’importance du lieu. Les motivations des pèlerins sont multiples. D’un côté, il y a les pratiquants, venant suivre l’office religieux, pour qui des accès (gratuits) sont réservés. D’un autre, il y a les autres ! Les touristes, les contemplatifs en quête d’histoires, d’art, de merveilles, de magie, d’éblouissement, de rêves…

Après un passage, sous haute surveillance à l’entrée où on s’acquitte de sa taxe (500 bahts, 14 euros) et prouvent sa tenue correcte (bras, jambes, pieds couverts), sans quoi le refus est catégorique, l’antre dévoile enfin ses secrets.

La magie fait d’emblée son effet par la diversité, la complexité, la richesse, la qualité et la quantité de pépites à découvrir. La curiosité du Wat Phra Si Rattanasatsadaram (nom officiel du temple) est le Bouddha d’Emeraude, d’où son nom touristique, le Temple au Bouddha d’Emeraude. Placée sur l’autel du bot royal, la statuette sacré (en jade de 66 cm, taillée dans un grand morceau de jaspe vert) est la plus vénérée de Thaïlande. Elle n’est pas pour autant la chose la plus remarquable du site. Sans une organisation serrée, point de salut. Le domaine est immense. Statues, sculptures, bas-reliefs, fresques, temples, abris de reliques… Le trésor tridimensionnel, harmonieusement baigné dans la végétation, n’a pas de limite. Les trois heures allouées ne suffisent pas pour tout appréhender comme il le faut.

Vidéo

Chao Phraya Chakri, qui devint par la suite roi Rama Ier, apporta l’image de Vientiane lorsqu’il la conquit en 1778. Le roi Rama Ier construisit le temple et y consacra l’image du Bouddha Émeraude comme symbole de la nation retrouvée. Le temple n’abrite aucun moine. L’ensemble du temple est entouré d’une galerie couverte dont le mur extérieur est peint de scènes sophistiquées du Ramakien, l’épopée thaïlandaise basée sur le hindou Ramayana. Chaque entrée est gardée par une paire de démons géants. Le long du côté est du temple, il y a huit grands prangs.

Comment se rendre

L’ensemble Wat Phra Kaew (Temple d’Emeraude) – Grand Palais est ouvert au public de 8h30 à 15h30 (billetterie de 8h30 à 11h30 et de 13h00 à 15h30). Prévoir des vêtements longs.

Na Phra Lan Rd, Phra Borom Maha Ratchawang, เขตพ ระนคร Bangkok 10200, Thaïlande

https://www.emerald-buddha.com/